Merci de privilégier les groupes des autorités & les criminels merci.
Nouvelle intrigue, en groupe ou à deux, ou dans le rp commun ICI

Partagez|

Luka&Amy - let's talk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


AGE : 26 Ans

AGE : 30
DC : Patrick & leo & espe
CRÉDITS : Goldcrest.& javajunkiie.
MESSAGES : 945
ICI DEPUIS LE : 19/02/2013
POINTS : 52


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Luka&Amy - let's talk. Mar 5 Mar - 3:04



Let'stalk


Mon frère me rendait dingue, Lance m rendait dingue, la seule part de normalité et pourtant, c’était assez étrange notre relation, c’était Luka. Quand on se parlait, tout disparaissait, je savais ce qu’il ressentait mieux que personne après tout. On se regardait et plus besoin de parler s’il n’y avait eu Lance et Lena, nous aurions peut être pu tomber amoureux. Peut être. Pas sur après tout. Je fis un léger sourire, passais le doigt sur ma lèvre et envoyais un sms. Qu’il y réponde ou non, j’irais sans doute le voir quand même. Parce que j’étais con et que je n’étais pas fichu de vraiment écouter les gens. J’en faisais qu’à ma tête et c’était sans doute ça qui rendait fou mon frère. Je pris mes affaires et me dirigeais vers chez Luka. Je savais que les filles avaient pris place et avait envahi l’espace de Luka. Du coup au lieu de le prendre chez lui, je venais le chercher… Je le ramènerais chez moi tiens. Je finis par arriver sur place, sonnais, puis me rappelais qu’il n’était pas vraiment en état d’ouvrir ou du moins que ses sœurs ne le laisseraient faire. Je pris la petite clé qui était là et avant que j’eus fini l’une de ses bondissantes sœur me fonça dessus. Pour être foncièrement honnête je ne savais pas qui était qui, pour la simple raison que je les évitais au possible. Très gentilles mais trop collantes et j’avais déjà un frère pour m’étouffer merci. Et puis le câlins non merci JE les fais, on me saute pas dessus non mais ! SAUVAGES ! Quand je râlais ainsi Luka explosait de rire, ah pour râler j’étais la meilleure. Je disais que Lance était un râleur de première, on avait ça en commun. Moi c’était par moment, lui c’était quotidien.. « Lukaaaaaaaaaa ta chérie est là ! » Ouais je ne m’y ferais pas à ce pseudo. Comme si ce n’était pas moi. Mais comme m’afficher avec Lance n’était pas d’actualité, il fallait bien que je fasse avec. Heureusement Luka était particulièrement sexy. Je finis par foncer dans sa chambre où il avait surement du tenter de leur échapper. Je lui choppais la main, le tirais vers moi et l’emmenais vers sa porte d’entrée criant aux sœurs « Je vous l’emprunte jvous le rends. » dans ces cas là je le rendais que le lendemain..Parce qu’étant seule le soir, avoir de la compagnie était agréable. « Avoue tu as adoré être sauvé. Même si je ne suis pas brune, grande, yeux bleus et..grecque. » Dis je avec un énorme sourire d’un air de dire bah ya moi et puis tu fais avec. Une fois dans la voiture je l’aidais à s’installer, ignorant ses remontrances. « Arrête de chouiner ou jte laisse en pâture à tes sœurs. T’es pas en sucre ! » C’était pour le plaisir de râler, parce qu’un homme blessé, ça aime pas qu’on le tripote. Parce que monsieur a sa fierté..comprenez. Soufflant et prenant le volant, je démarrais comme une dératé. « Pizza ? Glande ? Tu me racontes… Jte raconte. » Enfin moi yavait pas grand-chose à raconter. A part que j’aimais Lance, que je l’avais soigné et que j’étais persuadée qu’il me jetterait encore. Arrivé je me mis sur le canapé et prit la commande. Ensuite ce fut l’heure câlin, je me souvenais ne pas l’avoir embrassé en plus, ce que je fis. « Il est venu. Apparemment il a été blessé. Et ce crétin ne veut pas que je l’emmène à l’hosto… J’hésite entre l’achever et l’y trainer de force.. » Oui j’étais un amour avec les blessés..


_________________
You know i love you right
ous n'étions pas fait l'un pour l'autre, nous n'aurions jamais du nous trouver, mais tu es le seul auquel je pense, le matin avant de me lever, le soir avant de me coucher, et le seul à qui je penserais au crépuscule de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: Luka&Amy - let's talk. Mar 5 Mar - 23:54


« Vivre avec deux sœurs, et trois frères, quand on est gosses, c’est plutôt sympa. Mais vivre avec deux sœurs une fois qu’on est adultes, c’est véritablement une corvée. » Voilà la dernière constatation de Luka, qu’il tenta de noter sur un papier, mais comme il était gaucher c’était difficile. Et finalement, les lettres inscrites sur le papier ne ressemblaient à rien. Bon, il faudrait qu’il s’entraîne à devenir ambidextre. Mais pour l’heure, il était seul dans sa chambre et entendait ses sœurs discuter de son sac de l’autre côté de la paroi. C’était bien gentil et adorable de leur part de vouloir s’occuper de lui, mais elles en faisaient trop. Parce que ses sœurs avaient tendance à se transformer en baby-sitters, et à le traiter comme un enfant. « Tu veux que je te coupe ta viande Luka ? » Parfois, il était tenté de leur répondre quelque chose du genre « Oui, et mâche-la aussi pour moi. » ou « Tu m’accompagnes aux toilettes ? » mais il ne le faisait pas, car c’était surtout sa frustration qui parlait. Et puis, elles voulaient bien faire, au fond. Mais il devrait quand même leur en toucher quelques mots, un de ces jours. Pas qu’elles se mettent aussi à l’appeler « mon Lulu d’amour ». Encore qu’elles en seraient capables… Avec elles, plus rien n’étonnait le jeune homme « Lukaaaaaaaaaa ta chérie est là ! » Ah bah voilà ! Elles l’avaient tellement perturbé qu’il n’avait même pas entendu frapper à la porte. À peine fut-il levé qu’Amy déboula dans sa chambre, le tirant par la main –droite, heureusement !- et l’entrainant à sa suite jusqu’à la porte. « Je vous l’emprunte jvous le rends. » cria-t-elle à Gaïa et Danaé qui n’avaient sans doute pas vu ça venir. « À plus taaaaaard ! » renchérit Luka en souriant, heureux d’échapper à ses sœurs, et de sortir un peu.

« Avoue tu as adoré être sauvé. Même si je ne suis pas brune, grande, yeux bleus et..grecque. » Luka se mit à rire franchement. Il adorait la répartie d’Amy, toujours imprévisible. « Tout autant que tu as adoré me sauver, même si je ne suis pas un flic dans une situation périlleuse. Et j’ai moins de muscles aussi. » Et une écharpe, accessoirement… Ils ne tardèrent pas à grimper dans la voiture de la brunette, ce qui fut, il fallait bien l’avouer, une expérience délicate pour Luka. Déjà qu’il n’avait pas encore totalement prit le pli de tout faire avec la main droite… « Rappelle-moi de ne puis jamais suivre personne, hein… Ah, merde, ça fait un mal de chien ! » « Arrête de chouiner ou jte laisse en pâture à tes sœurs. T’es pas en sucre ! » Immédiatement, il s’immobilisa, feignant de fusiller du regard Amy. « Bah merci… » commença-t-il sur un air blasé, avant de reprendre son sérieux. « Plus sérieusement, merci. Les fratries c’est génial, mais qu’est-ce que c’est lourd aussi… » Et il savait qu’Amy ne pouvait qu’être d’accord avec lui. Lorsqu’elle démarra, il fut quelque peu projeté en arrière, ne s’attendant absolument pas à un tel départ. « Non, mais Amy, tu sais, si t’es jalouse de mon écharpe, on peut échanger hein, pas la peine d’avoir un accident pour ça. » Pour le coup, il était à moitié sérieux, moitié taquin. Allez savoir de quel côté la balance penchait le plus. « Pizza ? Glande ? Tu me racontes… Jte raconte. » Clair, net et précis. Encore qu’elle lui laissait le choix. Mais comment refuser une pizza, et un peu de glande ? Tout bonnement impossible, évidemment. D’ailleurs, il était déjà en train de réfléchir à sa future pizza, qui cela dit en passant, lui donnait déjà l’eau à la bouche. « Vendu » lâcha-t-il après avoir pesé le pour et le contre. Une fois arrivé, la jeune femme commanda les pizzas, tandis que Luka s’installa lentement sur le canapé à ses côtés. Heureusement, il ne tarda pas à oublier son bras en écharpe, et sa douleur, puisqu’elle l’embrassa alors. « Si tu veux tout savoir, j’en ai une bonne à te raconter. » commença-t-il énigmatique. « Lena est là, à Rio. Elle est venue voir comment j'allais. » lâcha-t-il en soupirant. « Et toi alors ? » « Il est venu. Apparemment il a été blessé. Et ce crétin ne veut pas que je l’emmène à l’hosto… J’hésite entre l’achever et l’y trainer de force.. » Encore une fois, clair et net. Ca avait un peu cassé le moment, mais il ne lui en voulait heureusement pas. « J’peux comprendre, remarque. J’ai pas envie que mes sœurs soient derrière mon dos à tout superviser non-stop. » déclara-t-il en soupirant. « C’est grave ? » Soucis professionnel. Il fallait dire qu’avec sa blessure, Luka n’était bien sûr pas autorisé à exercer, alors forcément, ce manque le rattrapait. « Si tu l’achèves, tu t’en voudras. Si tu le traînes de force, c’est lui qui t’en voudra. T’aurais dû lui sauter dessus, ça aurait été un bon juste milieu » répliqua-t-il en souriant légèrement, tentant d’apaiser un peu la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


AGE : 26 Ans

AGE : 30
DC : Patrick & leo & espe
CRÉDITS : Goldcrest.& javajunkiie.
MESSAGES : 945
ICI DEPUIS LE : 19/02/2013
POINTS : 52


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Re: Luka&Amy - let's talk. Mer 6 Mar - 1:18



Let'stalk


« Ah bah ça c’est sur toi t’es du genre sac d’os… » Oui je sais j’adore faire des compliments, tout moi ça ! Mais c’est sur, le ptit lance était plus sexy, sans doute parce que lui je l’aimais, Luka, c’était un ami très proche, mais je n’en tomberais surement jamais amoureuse. Apriori je lui avais fait mal.. Oups. Je pinçais ma lèvre désolée. « Oups.. » Il commença à râler. J’étais morte de rire. Il finit par me remercier et je fis qu’acquiescer avec un souffle. Maxim était mon frère, ma vie, je mourrais pour lui, mais j’ai parfois envie de l’étrangler. Et voilà qu’il me sort que je suis un danger public. Ce n’est même pas vrai ! « Oh c’est bon. T’as fini de te plaindre ! Je conduis normalement c’est toi qui joue les chouineuses ! » Moi malade ? Je prétendais que j’avais rien du tout jusqu’à ce que je tombe parterre et qu’on me force – entendre Maxim – à rester au lit. Je ne me plaignais pas, enfin pas pour ça. Alors quand on se plaignait, j’avais tendance à détester ça. Yavait pire dans le monde. Même si c’était Luka et que oui, je m’étais tout de même inquiétée. Je ne restais pas à m’apitoyer ou autre. Il accepta vite ma proposition. Il s’installa, et on commença à agir comme on l’avait toujours fait, comme deux amis qui confondent amitié et amour. Qui mélange amical et caresses, amical et tactile.

Je manquais de rire et de m’étrangler quand j’entendis Lena ici. « Lena ? Ta Lena ? THE Lena ? La grecque ? Putin ! T’es sur qu’elle est venu pour toi ? Pas pour son frère ? Il est dans le coin je crois non ? Drôlement sexy en plus ! » Quoi ? Lance n’est pas le seul mec canon. Ya aussi Milan. Oh lui il est génial. J’adore juste m’éclater avec lui. Le seul souci étant que Mila il est toujours à faire des conneries. Il est pas fréquentable mais c’est mon loulou n’a moi. Touches-tu crève. Sauf ma lumen. Elle, elle a le droit tant que j’ai la priorité. Et voilà qu’il commence à me sortir des conseils pour gérer Lance. Je lève les yeux au ciel et souffle. « Depuis quand je suis du genre à faire ça moi ?. » Il me demande si c’est grave. Je baisse les yeux. » Ben il perdu du sang oui, il a une facture ouverte et des côtes pétées. Donc je ne peux vraiment pas m’en occuper seule. Il veut qu’un médecin s’occupe de lui à domicile. Ca risque d’être dur d’opérer quelqu’un. Enfin je pense que de me voir pleurer l’a fait changé d’avis. Il me suggéra de lui saute dessus. Je le regardais bouche bée – ca m’arrivait rarement- les yeux grands ouverts. « Luka ça va pas la tête ? Je ne peux pas. Pas comme ça. Il a merdé, si je retourne comme ça vers lui, alors je peux jeter au feu ma dignité. Pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en a manqué… » Et puis je me colle à lui un peu plus évitant de lui faire mal, de nouveau. « Et Lena, elle a dit quoi ? »



_________________
You know i love you right
ous n'étions pas fait l'un pour l'autre, nous n'aurions jamais du nous trouver, mais tu es le seul auquel je pense, le matin avant de me lever, le soir avant de me coucher, et le seul à qui je penserais au crépuscule de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: Luka&Amy - let's talk. Mer 6 Mar - 3:24

« Ah bah ça c’est sur toi t’es du genre sac d’os… » Sac d’os ? Sac d’os ?! Sérieusement ? Bon… D’accord, il était loin de ressembler à un bodybuilder, mais ce n’était pas plus mal non ? Trop de muscles, tue les muscles. Mais de là à l’appeler sac d’os, il y avait de la marge. Pour le coup, elle l’avait vexé, oui. Un peu, seulement. Parce que bon, Luka n’était pas du genre à faire la tête longtemps. Et puis, au fond, elle n’avait pas tord. Il faudrait qu’il pense à faire un peu de gonflette, un de ces quatre, quand il irait mieux. Enfin, c’était une idée… Bref, tout ça pour dire qu’il l’avait finalement prit à la rigolade. De toute façon, vue l’air désolée qu’elle arborait avec son « Oups.. » il n’avait d’autre choix que d’éclater sincèrement de rire. « Bon, ok, je suis plutôt pas mal dans le genre sac d’os, mais toi, t’es une Artémis castratrice ! » répliqua-t-il le sourire aux lèvres et l’air angélique. Parce que pour le coup, c’était tout comme si elle l’avait castré, avec sa réplique concernant le sac d’os. « Oh c’est bon. T’as fini de te plaindre ! Je conduis normalement c’est toi qui joue les chouineuses ! » Encore une fois, un large sourire s’étala sur son visage. « J’comprend pourquoi on dit que les femmes sont des dangers au volant. » lâcha-t-il l’air de rien en la charriant. « J’rigole, mais n’empêche que t’es bourrée de délicatesse… » Enfin, le point positif dans l’histoire c’est que ça le changeait de ses sœurs qui, quant à elles, étaient bourrées d’un trop-plein de tendresse. C’était déjà ça. Et puis, ça lui faisait du bien, mine de rien, qu’on ne le traite plus comme un impotent, et rien que pour ça, il lui en était fort reconnaissant.

Installés dans le canapé de la demoiselle, ils se mirent à évoquer leurs problèmes respectifs. Et non pas des moindres d’ailleurs. Luka commença, en lui parlant de Lena, qui était à Rio, et qu’il avait revu il y a peu de temps. « Lena ? Ta Lena ? THE Lena ? La grecque ? Putin ! T’es sur qu’elle est venu pour toi ? Pas pour son frère ? Il est dans le coin je crois non ? Drôlement sexy en plus ! » Ta Lena. Ca lui plaisait bien, ça. Encore que cela faisait bien longtemps qu’elle n’était plus vraiment sa Lena. Dans son cœur, si, bien sûr. Mais pas directement. « Oui, cette Lena. T’en connais combien toi ? » Et hop, encore un sourire. Mais c’était pour faire passer la pilule, parce que la revoir, en chair et en os, lui avait fait du bien comme du mal. Quel paradoxe ! « J’ai jamais dit qu’elle était venue pour moi. Ouais, Niko est dans le coin… » il termina sa phrase en baissant la voix, se rappelant des circonstances de son accident. Oh, bien sûr, il était loin d’en vouloir à Niko, mais y repenser était toujours douloureux. Parce qu’à cause de cela, il ne pouvait plus bosser –chose qu’il adorait pourtant- et devait se coltiner ses sœurs à longueur de journée. « C’est en voulant surveiller ses arrières que c’est arrivé » lâcha-t-il en faisant un petit signe de tête vers son écharpe. Et la conversation dévia ensuite vers Lance, le fameux Lance qui occupait le cœur d’Amy. « Depuis quand je suis du genre à faire ça moi ?. » Il haussa alors les épaules, sans rien ajouter, attendant qu’elle poursuivre. « Ben il perdu du sang oui, il a une facture ouverte et des côtes pétées. Donc je ne peux vraiment pas m’en occuper seule. Il veut qu’un médecin s’occupe de lui à domicile. Ca risque d’être dur d’opérer quelqu’un. Enfin je pense que de me voir pleurer l’a fait changé d’avis. » Aïe. Il était vrai que c’était délicat. « Effectivement, ça risque d’être compliqué, quoique pas totalement impossible en fin de compte. » S’il était capable d’opérer, et d’utiliser sa main gauche tout en bougeant son épaule, il aurait forcément donné un coup de main. « C’est sûr que c’est difficile de résister aux larmes… » Et par la suite, il conseilla à la demoiselle de lui sauter simplement dessus. « Luka ça va pas la tête ? Je ne peux pas. Pas comme ça. Il a merdé, si je retourne comme ça vers lui, alors je peux jeter au feu ma dignité. Pourtant ce n’est pas l’envie qui m’en a manqué… » Mouais… « J’ai merdé aussi, et je mourrais de lui sauter dessus à peine après l’avoir vue. J’suis persuadé qu’au fond, il n’attendait que ça. » Un nouveau haussement d’épaules avant qu’il n’ouvre la bouche à nouveau. « En tout cas, c’est chez toi qu’il est venu, ça veut dire beaucoup. » Amy ne tarda pas à se rapprocher de lui, avant de revenir sur le sujet Lena. « Et Lena, elle a dit quoi ? » Luka poussa alors un soupir. « Elle voulait connaître ton prénom, et mes sentiments pour toi. Elle m’a remercié pour Niko, et m’a parlé de Marco… Son stupide ami beau parleur. Et j’peux pas lui en vouloir, parce qu’ils avaient une relation un peu comme la notre. Enfin je crois. Oh, et puis, elle a dit qu’elle n’aurait jamais dû venir, et que c’était une erreur. » Sa voix se brise lorsqu’il arrive au bout de sa tirade. C’était plus dur que ça en avait l’air, d’en parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


AGE : 26 Ans

AGE : 30
DC : Patrick & leo & espe
CRÉDITS : Goldcrest.& javajunkiie.
MESSAGES : 945
ICI DEPUIS LE : 19/02/2013
POINTS : 52


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Re: Luka&Amy - let's talk. Jeu 7 Mar - 4:32



Let'stalk


« Je t’emmerde Luka » Dis je carrément. Le gars je l’aide et il continue de râler. Luka cesse de me souler ou jte balance dans une ruelle malfamée ! Il ajouta ironiquement que j’avais beaucoup de délicatesse. Ce que j’avais pas et que je revendiquais. Je perdais carrément patience. » Ecoute Luka si tu veux de la tendresse et de la délicatesse jte laisse avec tes sœurs ok ? Si tu veux que jte traite normalement, alors laisse moi faire. » Arrivé chez moi Monsieur jouait les pince sans rireet je fronçais les sourcils en lui jetant un regard noir. Ca avait du mal se passer vu la tronche qu’il tirait en parlant d’elle. J’avais de la peine pour lui après tout, il l’aimait et c’était la vie qui les avait séparé plus que lui-même. Il avança que c’était la faute du beau gosse ce qui lui était arrivé. « Ah oui ? Moins sexy tout d’un coup » dis je en souriant. Il avait pas tort, j’avais senti que Lance me voulait, qu’il regrettait, mais c’était dur de se lancer dans l’inconnu, tout en pensant que je pourrais y laisser ma peau une fois encore. Lena voulait connaitre mon nom ? pourquoi voudrait elle savoir à moins que.. mais oui, elle était jalouse. « Jalousie hein, C’est un bon point non ? » Et il continue et je comprends. Elle est partie. Et il a l’air d’avoir envie de se jeter sous un train. « Luka tu ne me dis pas tout.. Que t’a-t-elle dit avant de s’en aller ? » A tous les coups je ruinais ses chances. Je n’y avais jamais réfléchi avant, mais ça tombait sous le sens, de peur de se relancer dans quoi que ce soit, nous avions saboté toute échappatoire en restant ensemble. «Luka, peut être que si tu veux vraiment Lena, il va falloir qu’on arrête cette mascarade ? J’aime Lance et jveux essayer, et au pire si on est mal et qu’o se retrouve seul, je serais toujours pour toi. Tu le sais Lulu ? » je lui fis un énorme bisou bien bruyant sur la joue. « Tu sais, jcrois qu’on a juste la trouille mais ça me tuerait de perdre ma chance avec Lance, même si c’est insensé, et tout autant si tu ne tentais rien avec Lena. Fonce, tente et au pire on recollera les morceaux. Mais que vaut la vie sans aucun risque ? » Je pensais sincèrement ça. Après tout Lena était LA femme de sa vie je n’avais pas le droit de me mettre entre les deux, que je me remette avec Lance ou pas. Mais si je le faisais, je prenais un gros risque, mais je voulais le prendre, à bras le corps, pare qu’après tout, je n’étais pas de ceux qui réfléchissent et n’agissent jamais. De ceux qui rêve leur vie au lieu de la vivre. « Apelle là, dis lui que tu vas bien et que nous ne sommes plus ensemble. Elle te pardonnera, je le sais. » Parce qu’en vérité on pardonne assez facilement, mais avouer qu’on l’a fait et qu’on veut donner une seconde chance, c’est avouer qu’on n’est pas si fort que ça, c’est avouer sa faiblesse. Et pourtant, l’amour doit être une force et non une faiblesse, un moteur pour avancer dans la vie et lorsqu’on le trouvait on devait s’y accrocher.


_________________
You know i love you right
ous n'étions pas fait l'un pour l'autre, nous n'aurions jamais du nous trouver, mais tu es le seul auquel je pense, le matin avant de me lever, le soir avant de me coucher, et le seul à qui je penserais au crépuscule de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: Luka&Amy - let's talk. Jeu 7 Mar - 20:29

« Je t’emmerde Luka » Bon, bah ça, c’était fait hein. N’empêche que Luka se mit à rire. Il s’était attendu à une réplique du même genre, mais peut-être pas aussi directe que celle-ci. Encore qu’il aurait dû s’en douter, connaissant Amy. Elle n’était pas franchement connue pour son tact. Plutôt le contraire en fait. Elle disait les choses comme elles étaient, point à la ligne. « Ecoute Luka si tu veux de la tendresse et de la délicatesse jte laisse avec tes sœurs ok ? Si tu veux que jte traite normalement, alors laisse moi faire. » Elle marquait un point. N’empêche que ça l’amusait pas mal de râler aussi. Enfin, surtout la réaction de la brunette, pour être franc. « Oh non, pitié ! Tout sauf ça ! » s’exclama-t-il d’un seul coup beaucoup plus sérieux qu’auparavant. À croire que ses sœurs étaient le diable en personne. Techniquement non, mais à se comporter comme elles le faisaient, c’était à se demander. Quand ils arrivèrent chez la demoiselle, ils en vinrent rapidement à parler de Lance et de Lena, forcément. Comment auraient-ils pu y échapper alors que leurs cœurs respectifs étaient sans arrêt à leurs côtés. « Ah oui ? Moins sexy tout d’un coup » Luka leva alors les yeux au ciel, tout en souriant à son tour. « Jalousie hein, C’est un bon point non ? » L’espace d’un instant il se figea et réfléchit à ce qu’elle venait de dire. Il ne s’était même pas rendu compte que Lena s’était montré jalouse. Quel abruti de première ! « Mais t’as raison ! C’est une super bonne nouvelle ! » s’exclama-t-il en se levant soudainement avant de se rasseoir quand la voix d’Amy se fait à nouveau entendre. « Luka tu ne me dis pas tout.. Que t’a-t-elle dit avant de s’en aller ? » Il resta muet quelques instants, mais Amy reprit déjà la parole. « Luka, peut être que si tu veux vraiment Lena, il va falloir qu’on arrête cette mascarade ? J’aime Lance et jveux essayer, et au pire si on est mal et qu’on se retrouve seul, je serais toujours pour toi. Tu le sais Lulu ? » Lulu ? Dis-donc, c’était quoi ce surnom sortit de nulle part ? « C’est exactement ce que j’allais te dire. Je suis raide dingue d’Elena, et je ne comptais pas laisser passer cette seconde chance. J’ai déjà eu de la chance qu’elle me l’accorde. »

Amy donna alors un baiser sonore sur la joue du jeune homme. « Tu sais, jcrois qu’on a juste la trouille mais ça me tuerait de perdre ma chance avec Lance, même si c’est insensé, et tout autant si tu ne tentais rien avec Lena. Fonce, tente et au pire on recollera les morceaux. Mais que vaut la vie sans aucun risque ? » Là, elle n’avait pas tord. Il avait la trouille de tout foutre en l’air une nouvelle fois, même s’il était certain qu’il ne partirait pas. Ceci dit, il y avait des dizaines voire des centaines de façon de se planter, de foncer droit dans le mur, de tout casser, tout détruire. « Ta relation avec Lance est loin d’être insensée. J’suis sûr que vous formeriez un joli petit couple. En tout cas, vous pourrez me compter parmi vos fans. » Il termina sa phrase en souriant, comme toujours. « Amis, et rien qu’amis, alors ? » dit-il en lui tendant sa main droite, histoire de sceller cette « rupture » si toutefois on pouvait vraiment appeler ça comme ça, en bonne et due forme, dans la joie et la bonne humeur. « Tu devrais pardonner à Lance, tu sais ? » continua-t-il. « C’est sûr que c’est effrayant de faire le grand plongeon dans le vide, mais qui ne tente rien n’a rien, comme tu l’as dis. » Et si Lena était prête à lui redonner une seconde chance, pourquoi Amy n’y arriverait-elle pas, elle aussi ? « Tu te rends compte que c’est sans doute la première rupture qui risquer de former deux couples ? » lâcha-t-il en souriant, venant de réaliser la chose. « Apelle là, dis lui que tu vas bien et que nous ne sommes plus ensemble. Elle te pardonnera, je le sais. » Il se mit à hocher la tête successivement, avant de répondre à son tour. « Merci, Amy. Toi aussi. Fonce dans les bras de Lance, toi aussi. Mais attention à ses fesses, quand même, qu’il ne te brise pas le cœur où il aura affaire à moi. » Oui, la bonne blague. Sac d’os contre un paquet de muscle, l’issue du combat était prévue d’avance.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Luka&Amy - let's talk.

Revenir en haut Aller en bas

Luka&Amy - let's talk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose Control :: Rio de Janeiro :: Zone ouest  :: Santa Cruz :: Appartement de Maxim & Amy.-