Merci de privilégier les groupes des autorités & les criminels merci.
Nouvelle intrigue, en groupe ou à deux, ou dans le rp commun ICI

Partagez|

Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


AGE : 26 Ans

AGE : 30
DC : Patrick & leo & espe
CRÉDITS : Goldcrest.& javajunkiie.
MESSAGES : 945
ICI DEPUIS LE : 19/02/2013
POINTS : 52


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you. Jeu 7 Mar - 17:56



Yeah I knowI sinned


Je regardais mon écran d’ordi depuis plus d’une demi-heure. Mes yeux fatiguaient. Je savais que mon frère rentrait plus moins bientôt et il fallait que je reste éveillée. Je le voyais pas tellement et le peu de fis qu’il rentrait je dormais ou étais sortie. Du coup je me forçais, et avais bu jusque là au moins trois ou quatre cafés. Si ce n’était plus. J’étais tout à tour attirée par derrière moi où lance dormait. Alors que je m’avançais vers lui pour l’embraser j’entendis la porte. Je déposai un bisou sur son front et sortais de la chambre en vitesse. A moitié endormi en baillant en ouvrant ma mâchoire comme si j’allais gober une mouche je sortis un bonsoir à peine audible. Je m’avançais vers lui, déposai un bisou sur sa joue. Mais l’heure était à la dispute. Il allait me dire tout un tas de truc que j’aurais possiblement oublié le lendemain. « Je pense que tu veux parler du mec qui dort dans ma chambre..ou celui de la chambre d’amis ? » Comment j’avais deviné ? La tronche qu’il tirait. Faut dire que par le passé nous avions toujours feint de ne pas nous occuper des affaires de l’autre. Ce qui n’était pas une franche réussite car il détestait tous les gens que je fréquentais, et je ne pouvais pas blairer les filles avec qui il avait pu sortir. Il avait des gouts pourris de toute façon mon frère pour ça.. il les choisissait trop caractérielle.. La seule fois ou j’étais tombée su l’une d’entre elle ce fut si agressif que je n’en revis plus dans la maison. Ce n’est pas comme si il avait le temps ces derniers temps de toute façon. Tant qu’il ne finissait pas gay, j’ai toujours pensé que ce serait du gâchis. Je prenais place sur notre canapé et le regardais droit dans les yeux. Oh je savais que j’allais prendre un tas de « compliments » sur mon attitude. Mais je m’en foutais, ça faisait un moment que pour moi, il n’avait plus rien à dire. « Oui je sors avec un mec plus vieux, oui il est flic, non je compte pas le quitter.. Pour l’autre, il était à la rue… Content pas content, c’est un peu la même chose.. Tu n’es jamais là, donc désolée mais mo je déteste vivre seule.. Et de toute façon même si je le voulais virer Colt de cet appartement serait dangereux vu le spécimen… » Et je terminai par un grand sourire. J’avais failli dire que Lance c’était depuis longtemps, mais ça, j’attendrai d’avoir quarante ans et qu’on puisse vraiment en rire. Lance n’était pas en état de survivre à une tentative de mon frère de le tuer.. La vérité étant qu’il n’aurait peut être pas autant de mal à tolérer Lance qu’à toléré l’autre du genou.. En même temps il aimait ni milan ni Lumen ni qui que ce soit qui n’était pas un bon ptit citoyen modèle. Sauf qu’à part Luka, les gens trop propres sur eux me donnaient la nausée. Au moins j’avais passé l’âge de la fessée..


_________________
You know i love you right
ous n'étions pas fait l'un pour l'autre, nous n'aurions jamais du nous trouver, mais tu es le seul auquel je pense, le matin avant de me lever, le soir avant de me coucher, et le seul à qui je penserais au crépuscule de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


AGE : 29 ans

CRÉDITS : Liloo_59 & tumblr (code signature love.disaster)
MESSAGES : 382
ICI DEPUIS LE : 15/02/2013
POINTS : -3


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Re: Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you. Dim 10 Mar - 21:54

Tard... et oui, il était tard, ou tôt tout n'est qu'une question de point de vue. Depuis que Maxim bossait pour Samuel, il vivait la nuit. Parce que oui être agent de sécurité dans une boîte de nuit bah ça vous fais des horaires de nuit. Quoi que depuis que notre jeune homme avait hérité de la surveillance de la soeur du grand voyou, il vivait des journées totalement différentes. Déjà, il était avec elle presque 24/7. Heureusement il en profitait pour se détendre. Bah oui, se faire un resto, un ciné ou ce genre de choses avec la jeune femme, y avait pire comme métier non ? Enfin du coup il passait énormément de temps avec elle, et il avait même élu domicile chez Mademoiselle Pearson on va dire puisqu'il avait sa chambre chez elle xD. Vous me direz il est flic, c'est quoi cette mascarade ? Et bien tout simplement il est infiltré et dans le cadre d'une enquête, il a du se faire une place dans l'univers de Samuel Pearson. Par conséquent, il ne passait plus beaucoup de temps à la maison, et il voyait nettement moins sa soeur. Pourtant entre eux c'était une relation très forte, et pour cause depuis la mort de leurs parents, Max' s'est toujours occupé de la petite Amy, c'était donc assez dur pour lui de devoir être limite absent de sa vie. Mais bon c'était son travail et il ne pouvait pas ruiner une enquête juste pour rentrer chaque soir à la maison. Par contre ce soir, oui il rentrait à la maison. Peut être qu'Amy serait déjà entrain de dormir mais bon, au pire il la verrait demain matin. D'un côté il avait prit soin de prévenir Amy qu'il passerait à la maison en fin de soirée, mais il était très tard dans cette fin de soirée. Il ne lui en tiendrait donc pas rigueur si jamais elle était déjà en plein rendez-vous avec Morphée. Et c'est donc lentement qu'il ouvrit la porte et pénétra dans leur appartement, histoire de se faire discret. Et alors qu'il referma doucement la porte, il vit la petite brune sortir de sa chambre, la tête complètement dans le cul et elle lui lança un bonsoir à moitié endormie « Salut... Désolé, je voulais pas te réveiller, bah c'est loupé je crois. » Les deux s'embrassèrent sur la joue et il n'eut même pas le temps de continuer qu'elle lui annonça deux nouvelles pas superbes. La première, qu'un mec dormait dans le lit d'Amy, et la deuxième qu'une chambre était squatté par un autre mec. Il leva un sourcil, et répondit : « J'adore ton accueil à toi ! Je rentre chez moi et c'est l'arche d'Amy à la maison ? Et puis deux mecs quoi ! Non mais franchement, elle n'en faisait qu'à sa tête quoi... Surtout qu'elle savait qu'il rentrait, et elle lui mettait dans les pattes deux mecs qu'il ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve ! Elle s'installa sur le canapé, le regardant droit dans les yeux pour lui dire qu'elle sortait avec celui dans son lit et qu'il était un peu vieux en plus d'être flic et qu'elle ne comptait pas le lâcher, et pour l'autre, un mec qu'elle avait ramasser dans la rue. Le pire, c'est qu'elle s'en foutait de son avis, mettant son attitude sur le fait qu'il ne soit jamais là et qu'elle ne voulait pas vivre seule. Et lui qui pensait passer un bon moment ou se coucher, bah non, elle lui prenait la tête... « Tu te moques de moi là Mymy ? Je travaille, tu sais que je peux pas faire ce que je veux... Et si tu te sens seule je t'achète un chien et le tour est joué. Mais jouer les Mère Thérésa avec les inconnus j'aime pas ça du tout. Tu le connais pas ce mec, et cet appart' est encore le mien je crois... J'aimerais bien être mis au courant de ce qui s'y passe. Quand à ton mec, on va en reparler ! » Bon déjà c'était un flic, c'était pas mal. Peut être même qu'il le connaissait... Enfin là elle faisait n'importe quoi la gamine...

_________________
ONE MORE NIGHT
You and I go hard, at each other like we're going to war. You and I go rough, we keep throwing things and slammin' the door. You and I get so, damn dysfunctional we stopped keeping score. You and I get sick, yeah I know that we can't do this no more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


AGE : 26 Ans

AGE : 30
DC : Patrick & leo & espe
CRÉDITS : Goldcrest.& javajunkiie.
MESSAGES : 945
ICI DEPUIS LE : 19/02/2013
POINTS : 52


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Re: Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you. Mar 12 Mar - 17:44



You knowyou missed


Il me sort qu’il ne voulait me réveiller. La blague. Je flippe toujours qu’il ne revienne jamais alors inconsciemment je guette le moindre bruit. Je ne supporte pas de ne pas le voir avant de dormir.. Alors quand je peux je suis là. Même si je dors à moitié. Mais ce soir, j’ouvre les hostilités. Il a horreur de ça mais il faut qu’on en parle. Ce n’est pas comme si on le faisait souvent. Il ne peut pas être flic comme Lance ? Rentrer tous les soirs chez lui ! Moi et la bonne idée de tomber amoureuse d’un flic. Parce que m’inquiéter pour mon frère était pas suffisant, je suis masochiste moi. Et hop il râle. Enfin là, il a des vraies raisons de le faire. Je me doutais qu’il le ferait. Parce que je redoutais depuis un moment le jour où il le découvrirait. Où il comprendrait que lorsqu’il n’était pas là, non je ne changerais pas et continuerais de fréquenter des gens qu’il réprouve. « L’arche d’Amy ? C me plait comme nom. Ca te dérange si jte l’emprunte ? » Jvais me prendre une tarte moi si je continue. Parce que oui j’en donne pas mal, mais le seul à pouvoir encore m’en foutre une c’est bien max.. Pas parce qu’il était jeune et en charge de moi qu’il ne savait pas faire preuve d’autorité.. Et il n’avait pas tort, vu la saloperie que j’étais gamine et que je suis toujours un peu. Mais j’y peux rien, l'humour c’est mon arme, le cynisme aussi. Sans ça, je ne sais pas, parfois je saurais juste pas comment réagir. Parce que ça reste l’homme qui compte plu que tout pour moi et son avis compte, même si je ne suivrais pas ce qu’il veut que je fasse. Et voilà il s’énerve. Ca on est bien de la même famille pour ça. Les disputes c’est limite notre façon de communiquer. Les baffes aussi cela dit. « UN CHIEN ? Tu plaisantes ? Tu veux que je me mette à la zoophilie peut être ? Parce que je ne vais pas finir seule pour que tu dormes sur tes deux oreilles. J’ai plus 5ans Max. je fais mes choix comme une grand et si pour une fois tu te mettais à ma place ce serait génial. » Là il part dans son discours.. Comme quoi c’est son appartement et qu’il aimerait qu’on le consulte avant d’y loger des inconnus. « Ton appart ? Mais si tu veux je m’en prends un si tu veux. Tu me diras t’es tellement là que je ne verrais pas la différence. Il est temps tu ne crois pas qu’on ait chacun notre appart… Le temps où je dormais dans ton lit pour ne pas faire des cauchemars est loin. Et quand j’ai besoin de toi tu n’es pas là.. » Et il ajoute une dernière remarque. On va en parler .comment ça il veut en parler. C’est tout vu ya rien à dite. Lance est mon ptit ami, point barre, fin de la discussion. Pourquoi devrais-je lui demander son avis ? « Comment ça ? En parler ? C'est-à-dire ? Non parce que je ne compte pas le lâcher.. En plus il est flic tu devrais être content je ne fréquente pas que des « criminels » comme tu dis.. Un de tes collègues ! Enfin lui il a l’avantage de rentrer chez lui tous les soirs.. » Ouais ça je le vis mal. De ne pas le voir tous les soirs, de ne pas passer du temps avec lui. Tout ce qui compte c’est son job. « Un jour tu te rendras compte que tu n’as plus e sœur, mais que tu as ton job. Ce jour là ne viens pas pleurer.. »




_________________
You know i love you right
ous n'étions pas fait l'un pour l'autre, nous n'aurions jamais du nous trouver, mais tu es le seul auquel je pense, le matin avant de me lever, le soir avant de me coucher, et le seul à qui je penserais au crépuscule de ma vie.


Dernière édition par Amy Calloway le Dim 24 Mar - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


AGE : 29 ans

CRÉDITS : Liloo_59 & tumblr (code signature love.disaster)
MESSAGES : 382
ICI DEPUIS LE : 15/02/2013
POINTS : -3


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Re: Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you. Lun 18 Mar - 0:21

Et bien si on lui avait dit qu'elle lui prendrait la tête à peine rentré il n'y aurait même pas cru... Il pensait que ça lui ferait plaisir qu'il rentre ce soir, ou cette nuit quoi étant donné qu'en général il dormait chez Sasha. Mais non, apparemment il ne manquait pas énormément à sa petite soeur puisque lorsqu'il arriva, elle lui annonça directement deux superbes nouvelles... Son mec dormait dans le lit d'Amy en ce moment même, et dans la chambre d'ami un parfait inconnu qu'elle avait récupéré dans la rue. Non mais n'importe quoi cette gamine. Et Max ne comptait pas la féliciter en tout cas ! De toute façon elle s'en doutait bien, elle connaissait son big bro' non ? En tout cas sa remarque sur l'arche d'Amy semblait lui plaire puisqu'elle voulait la garder. Youpi, en plus elle se payait sa tête. « Tu te fous de moi ? Tu crois que j'ai envie de rigoler ? Amy grandis un peu quoi... » Il avait parfois l'impression qu'elle le faisait exprès pour l'énerver ou tout simplement attirer son attention. Et si c'était ça son véritable problème ? Si elle faisait juste son maximum pour se faire remarquer par son grand frère ? Parce que d'un côté c'est vrai qu'après la mort de leurs parents il avait toujours été présent pour elle, et que depuis un petit moment, sa vie c'était un peu son boulot, il restait bloqué dedans et pouvait nettement moins géré sa soeur. Elle était adulte certes, mais pas totalement. Elle était encore jeune et avait besoin de Max près d'elle. Et il savait éperdument qu'elle lui faisait indirectement payé son absence et qu'elle trouvait d'autres personnes pour s'entourer. La preuve, c'était pour ça qu'elle avait des gens à la maison, parce qu'elle n'aimait pas être seule... Du coup il disait lui acheter un chien, ça serait mieux et elle ne serait pas seule. Mais lorsque c'était lui qui sortait les blagues elle ne semblait pas d'humeur à rire. Elle disait qu'elle n'avait pas rester seule juste pour lui et qu'elle n'avait plus cinq ans. « On a pas vraiment la même notion de solitude. Je m'enfou de tes histoires sexuelles ça me regarde pas, je veux pas savoir ce que tu fais... » Et oui, c'était sa petite soeur, dans sa tête elle était encore pure et innocente, même si il se doutait qu'elle avait déjà eu des aventures malheureusement... Puis il reprit : « tu me parles d'être seule, je dis juste qu'un chien te tiendrait compagnie en mon absence mais bon ! Et puis montre moi que t'es grande, montre moi que je peux te faire confiance alors... Commence par ne pas héberger tous les paumés de la ville...» Et puis bon c'était aussi son appartement. D'ailleurs cette phrase ne plaisait pas vraiment à Amy qui disait qu'elle pouvait toujours partir d'ici et il leva les yeux au plafond. Elle s'arrêtait pas, lui reprochant son absence une nouvelle fois disant qu'elle n'avait plus cinq ans et que de toute façon il n'était jamais là quand elle avait besoin de lui : « T'es obligé de toujours faire dans le drama ? Je dis juste qu'on devrait prendre les décisions dans cet appart' à deux... Tu sais bien que mon boulot est compliqué. Je suis pas un simple flic. Je me doute que c'est pas évident pour toi non plus de devoir mentir me concernant en disant que je suis agent de sécurité dans une boîte de nuit reconverti depuis deux mois en garde du corps. Mais c'est comme ça pour l'instant pour mon vrai job, si j'avais le choix je le ferais pas Amy. » Et le fait de vouloir reparler plus tard de son mec ? Elle ne semblait pas d'accord. Bon ok il abusait, mais il avait le droit à des explications non ? Il faisait ça pour la protéger aussi... « Tu me sors que tu sors avec un flic bien plus vieux et tu voudrais que je dise rien ? Juste des explications... Et par pitié arrêtes de me provoquer. Je sais que t'adores ça, mais je rentres pas pour ça. Au pire je repars d'où je viens si ça te fais chier de me voir rentrer ? » Puis elle le tua en lui disant qu'il aurait son boulot, mais qu'un jour il n'aurait plus sa soeur. Son regard virait au noir : « Continue et tu t'en prends une, et tu sais que je le ferais Amy ! C'est pas le fait que tu sois adulte qui va m'en empêcher. Je préfère ma soeur à mon boulot, et après tout ce qu'on a vécu t'as du culot de me sortir un truc comme ça » La menace de la gifle ? Juste la seule autorité parentale qu'elle avait en ce monde. Et si c'était nécessaire il le ferait, pour lui rappeler qu'il avait fait des sacrifices pour elle et qu'elle n'avait pas à lui dire des choses si horribles...

_________________
ONE MORE NIGHT
You and I go hard, at each other like we're going to war. You and I go rough, we keep throwing things and slammin' the door. You and I get so, damn dysfunctional we stopped keeping score. You and I get sick, yeah I know that we can't do this no more.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


AGE : 26 Ans

AGE : 30
DC : Patrick & leo & espe
CRÉDITS : Goldcrest.& javajunkiie.
MESSAGES : 945
ICI DEPUIS LE : 19/02/2013
POINTS : 52


Voir le profil de l'utilisateur http://losecontrol.1fr1.net/f61-appartement-de-maxim-amy



MessageSujet: Re: Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you. Dim 24 Mar - 12:07



You knowyou missed


Il venait de me dire grandis ? Je me retenais, mais pour le coup la gifle me démangeait. Je ne giflais que très rarement mon frère, parce qu’il pouvait répondre de la même façon et parce que je détestais qu’on se dispute, même si on passait notre temps à ça depuis qu’il avait eu ce job. Parce qu’il n’était plus là et que moi je pétais un câble. On avait passé trop de temps collés aux basques de l’autre pour se séparer à présent. Ca me rendait dingue cette histoire. Sans doute la raison pour laquelle j’étais presque agressive. « Grandir ? Excuse-moi, autrefois j’avais un frère. Aujourd’hui je crois que je n’a plus rien ! » Je ne veux pas savoir ce que tu fais, je me doute, comme je ne veux pas savoir ou il trempe ce que j’ai vu gamine.. Eurk. J’en avais fait des cauchemars alors l’imaginer faire ce que moi je faisais avec Lance – ou avec d’autres avant lui – très peu pour moi. J’étais lancée, ses répliques, je pouvais contrer chacune d’entre elles. Si on savait bien faire un truc, c’était surenchérir jusqu’à ce que l’un des deux cède. Bienvenue chez les Calloway, installez vous confortablement, ça peut durer des heures. Parce que lâcher un os n’est pas inscrit dans nos gènes. Et non il ne savait pas à quel point j’avais pu me sentir seule, alors que lance avait disparu de ma vie. Milan avait la sienne, Lumen aussi et j’avais juste sombré. Touché le fond. Alors oui j’avais besoin d’être entourée, pour rester debout. « Tous les paumés ? Non, pas tous, juste un. » Bon il était vrai que Colt aurait pu me violer, me voler ou dieu sait quoi encore mais j’avais senti qu’il ne le ferait pas. Ca, je ne peux pas lui dire à mon frère, il dirait que j’ai perdu la raison. Et peut être était ce le cas, vu que même Lance en avait marre. Mais Lance déteste même le livreur de pizza qui me ramène ma pizza alors que je suis en débardeur culotte. Il déteste aussi le facteur. Pas ma faute si quand ils viennent je suis « à l’aise ». Et voilà le grand moment de Max. Mon cher frère s’énerve encore plus. On devrait vraiment être acteurs. Oui c’est ça on devrait, parce que merde, on est doué. Il me demande pourquoi je fais dans le drama. Je souris un instant. « Parce que j’adore ça .tu savais pas ? » Evidemment que c’est de l’ironie, mais c’était trop dur de résister. De me moquer de lui. Il avait ça en horreur, plus fier que mon frère ? Ya pas. Il me fit le couplet du je suis un pauvre petit flic à qui on a assigné cette mission et il n’avait pas le choix. « Compliqué ? Essaye de te priver d’un frère ! Tiens, ça c’est compliqué ! Pas le choix ? MON CUL ! On a toujours le choix Max. Juste que tu adores ça, même si tu préfère te cacher derrière le devoir. Lance est plus direct au moins. » Il avoue qu’il adore son job et qu’il ne se voit pas faire autre chose. « Merde Max, tu ne pouvais pas faire facteur, même contrôleur des impôts ! N’importe quoi. Mais veux tu vraiment que je finisse SEULE ? C’est ça que tu veux ? Que je pleure mon frère comme j’ai pleuré nos parents ? Parce que crois-moi, ça arrivera un jour. » Voilà qu’il voulait savoir tout sur Lance, ouais, not a good idea. S’il découvrait que nous avions été amants avant que je sois une femme aux yeux de mon frère, des têtes tomberaient. Alors, toute la vérité, sans doute pas, un peu peut être. Il avait raison, se battre était épuisant. Je finis par me blottir sans ses bras – oui oui super méthode pour lui faire oublier toute idée de représailles – et je m’apprêtais à lui dire ce que je ressentais vraiment. « Tu me manques et j’en ai assez de me demander si tu vas rentrer ou non. Alors oui j’ai l’impression que je pourrais sauter d’une falaise, que tu ne le saurais pas avant des jours et encore. Pour Lance, c’est très simple, je l’aime, je ne peux pas passer une journée sans lui, et il était blessé, je me voyais pas le laisser dormir seul. Pour colt, tu n’as pas tort et si c’est ce que tu veux, il dégage demain. Au moins, Lance est d’accord avec toi sur ce coup.. » Dis je en pensant que là, je marchais sur ma fierté, mais si je ne le faisais pas, je perdrais l’avantage d’avoir mon frère avec moi ce soir, et si je perdais une minute de plus d’un précieux temps, ça me rendrait malade. J'avais pu survivre sans Lance – barely – mais pas sans mon frère.




_________________
You know i love you right
ous n'étions pas fait l'un pour l'autre, nous n'aurions jamais du nous trouver, mais tu es le seul auquel je pense, le matin avant de me lever, le soir avant de me coucher, et le seul à qui je penserais au crépuscule de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you.

Revenir en haut Aller en bas

Amy&Max - Cuz nobody can't keep me away from you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose Control :: Rio de Janeiro :: Zone ouest  :: Santa Cruz :: Appartement de Maxim & Amy.-