Merci de privilégier les groupes des autorités & les criminels merci.
Nouvelle intrigue, en groupe ou à deux, ou dans le rp commun ICI

Partagez|

We need to talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité

Invité





MessageSujet: We need to talk Mer 13 Mar - 21:22


C’était fou de constater à quel point on pouvait s’ennuyer quand on était incapable d’utiliser son bras gauche et qu’on devait y aller doucement. Pour le coup, c’était vraiment très handicapant, et tout devenait déjà bien plus difficile. Il n’empêche, que ce jour-là, Luka s’ennuyait particulièrement. Il se demandait combien de temps ce petit manège allait durer, combien de temps il allait passer à ne rien faire de ses journées, jusqu’à ce que le téléphone se mette à sonner. C’était Amy. « Salut Amy, ça roule ? » s’exclama-t-il plein d’enthousiasme. « Plus ou moins. Tu peux me rendre un petit service ? » Dans la tête de Luka, un service voulait dire sortir de chez lui, faire quelque chose, n’importe quoi, mais au moins faire quelque chose. « Avec plaisir ! Raconte-moi tout ! » « Lance joue les abrutis. Il ne veut pas d’infirmière… J’me disais que tu pourrais t’en charger ? » Pour le coup, il resta mitigé. Ca lui ferait plaisir, et dans un sens il retravaillerait un peu, il ferait quelque chose. Mais de l’autre, avait-elle oublié dans quel état était son bras ? « J’ai qu’un bras, je te rappelle. » Il marqua une pause, réfléchissant à toute vitesse. « Mais c’est d’accord. » Elle ne tarda pas à raccrocher après l’avoir remercié, lui demandant également s’il pouvait passer aujourd’hui. Ca tombait bien, il n’avait rien de prévu. En fait, il n’avait que rarement quelque chose de prévu en soit. Mais ça l’arrangeait. Au moins, il pourrait prendre un peu l’air, et essayer d’oublier sa future ré-opération. Parce qu’il ne cessait d’y penser depuis que son médecin le lui avait annoncé. Recommencer à zéro l’énervait, l’agaçait, et le rendait littéralement dingue. Tout ça pour rien, quoi. Bref, ce n’était pas le moment d’y penser. Non, vraiment pas. Rapidement, le jeune homme prévint ses sœurs qu’il sortait, qu’il allait rendre service à Amy, et que tout se passerait bien. Oui, il ferait attention à lui. Non, il n’allait rien faire de stupide. Oui, promis.

Ce n’était que quelques minutes qu’il sortit de chez lui, un sac sur le dos, et se mit à marcher dans les rues de Rio. Ca aurait été plus rapide s’il avait pu conduire… Mais en tant que gaucher avec l’impossible de bouger ledit bras, c’aurait été difficile. Il n’empêche, que pour le coup, Luka avait l’impression de ne pas avoir conduit depuis des lustres. En fait, il avait cette impression pour tout. Comme si soudain, le temps s’était mit à défiler à vive allure. Sauf quand il s’ennuyait, où c’était bien sûr le contraire. Cherchez l’erreur… Toujours était-il que l’air frais lui faisait du bien. Il se sentait presque normal, comme si rien ne lui était arrivé, comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Presque, ceci dit. Parce que rien ne serait plus jamais comme avant, de toute façon. Parce qu’on ne pouvait pas revenir sur le passé, et que de toute façon, cela ne servait à rien. Finalement, après quelques minutes il arriva chez Lance, où Amy lui ouvrit. Elle ne pouvait pas rester, malheureusement, et avant attendu Luka avant de filer, puisque Lance ne pouvait pas franchement se déplacer. Ouais, comme quoi, il y avait pire que lui. Et il devait ressentir la même chose au final. Oui, Luka était persuadé que ça tuait Lance de ne pouvoir exercer son job. Ils ne se connaissaient pas plus que ça, tous les deux, mais Amy avait souvent parlé de lui. Tout comme il avait sans doute saoulé la demoiselle en lui parlant de Lena. « Merde alors ! Qu’est-ce qui t’es arrivé ? » lâcha-t-il du tac au tac, en oubliant totalement les règles de politesse. En même temps, il était dans un sale état, et ce n’était pas plus étonnant que cela qu’il pose cette question, si ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: We need to talk Jeu 14 Mar - 19:40



Who's knocking at my door ?


Trouvant que j'ai eu une bonne idée de proposer ce verre, Luka (faut que je retienne son prénom bordel...allez répète le plusieurs fois: Luka...Luka...Luka...Luka ; ça devrait être bon) s'exécute de bonne grâce et nous sert deux beaux verres de whisky. Enfin je vais pouvoir boire autre chose que de la flotte, j'y deviens à tel point allergique que je n'aurais même pas pu supporter un glaçon dans mon nectar doré. Décidément il est bien urbain ce mec. Trop gentil et aimable pour être honnête ? Je n'en ai pas l'impression. Je suis assez doué pour repérer les menteurs et les dissimulateurs ; celui là me semble plutôt franc du collier, mais bon laissons les choses se faire et j'aurais bien le temps de me faire une opinion. Je déguste mon breuvage, que dis je, je le savoure. C'est exquis la sensation de brûlure qui s'écoule lentement le long de mon gosier. Toutes les tensions que je ressens depuis ces derniers jours s'évacuent en un instant. Que ça fait du bien ! Et donc tu es intervenu c'est ce qui t'as valu cette blessure. Tu t'es interposé dans une bagarre ou quelque chose du genre ? Oups désolé, déformation professionnelle. Mais bon dans une situation comme celle là je deviens curieux en général, et puis mon boulot commence à me manquer et une petite enquète ça me ferait du bien au moral. Je tâte le terrain tout doucement, on verra bien ce que ça donne. Au fait ? C'est douloureux ton truc là ? Non parce que moi je morfle quand même la vache. Il a de la chance de pouvoir se tenir sur ses deux jambes celui là il imagine même pas. Je vendrais bien ma mère pour pouvoir me tenir debout moi là tout de suite. Bon j'irais peut être pas jusqu'à la vendre...mais la louer je l'envisagerais sérieusement. Après tout elle est en retraite, ses jambes elle en a plus vraiment besoin. Alors comment ça se passe avec Amy ? Euh.............grand blanc ! Il veut vraiment que je lui parle des petits détails de ma vie intime avec son ex celui là ? Soit il est idiot, soit il est masochiste. J'hésite fortement entre les deux. Mais bon si vraiment il veut se faire du mal. Je finis mon verre d'une traite et lui fait signe de nous resservir, ça m'aidera à aborder cette conversation qui risque de tourner au bizarre de façon plus détendue. Comment ça va ? Eh ben comment te dire ça...ça va bien on va dire, oui ça se passe bien quoi. Elle s'occupe de moi, se montre gentille enfin la plupart du temps. Et je pense que le reste je vais le garder pour moi histoire de ne pas te froisser et de n'avoir pas à subir de représailles de sa part au cas ou je dirais des choses qu'il ne fallait pas. Après tout, elle me tient un peu à sa merci en ce moment, et j'ai envie de guérir un jour si tu vois ce que je veux dire ! Je lui adresse un clin d'oeil évocateur, assorti d'un sourire qui ne l'est pas moins. Tant qu'on est dans les confidences tiens, ça va toi ? Enfin je veux dire par rapport à cette situation justement ? D'un coup je me demande si ce type n'est pas venu profiter de mon état de faiblesse pour me faire la peau et récupérer Amy...au cas ou, j'ai déjà repérer une fourchette qui traine sur la table basse, ce sera peut être mon seul espoir de me défendre on ne sait jamais. Avec à part l'attraper avec mes dents là je vois pas comment je pourrais m'en servir.





Dernière édition par Lance N. Dewitt le Lun 18 Mar - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: We need to talk Ven 15 Mar - 19:50

« Ce qui m'est arrivé ? Oh pas grand chose mis à part que j'enchaîne les catastrophes depuis 72 heures, mais à part ça tout va bien ! Et toi, Loïc c'est ça ? Comment tu t'es fais ça ? » Répondit Lance quand Luka lui avait demandé ce qui lui était arrivé. Parce que le flic était vraiment mal en point. Il enchainait les catastrophes. Dis-donc, avait-il perdu une patte de lapin ensorcelé, comme dans un épisode de Supernatural ou quoi ? Bon, d’accord, la référence était moyenne, mais cet épisode avait marqué le jeune homme. Hum, bref ! Quand Lance l’appela Loïc, il revint sur terre. Loïc ? C’était quoi ce prénom ? Bon, déjà que de se retrouver seul avec l’ex, l’actuel et le futur d’Amy était étrange, mais si en plus il ne se rappelait pas son prénom, ça allait être épique. « Disons que je me suis retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. En essayant d’empêcher quelqu’un de faire quelque chose de stupide. » répondit-il en haussant l’épaule droite, la seule qu’il pouvait bouger à ce moment. Est-ce qu’il le regrettait ? Non, pas franchement. C’aurait pu être pire pour Niko s’il n’avait pas tenté de l’empêcher de s’approcher encore plus. Et il ne se le serait jamais pardonné. Parce que Niko comptait pour lui. La seule chose négative qu’il éprouvait, c’était que ça ne ferait peut-être pas changer Niko. En tout cas, Luka n’en était pas sûr. Quand on trempait dans ce genre d’affaires et d’histoires foireuses, difficile d’en sortir aussi facilement. Un peu comme pour les drogués, en fait. « Et je m’appelle Luka, au fait. » précisa le jeune homme, se demandant si le flic allait retenir son prénom. Lance l’invita à entrer, et le jeune homme ne se fit pas prier pour approcher. « Je peux te demander un service mec ? Avant que tu ne décide de t'assoir dans un de ses fauteuils, que dirais tu de nous servir un bon whisky à tous les deux. Parce que tu vois la petite brune là...elle ne me donne rien d'autre que de l'eau et j'ai bien peur de finir par rouiller à force. » Il ne put s’empêcher de rire à sa dernière réplique. Il imaginait bien la scène, et finalement, cela ne l’étonnait guère. « L’idée me plaît bien, et ça ne m'étonne pas de la part d'Amy, ceci dit. » En fait, c’était la meilleure idée qu’il entendait aujourd’hui. Disons que vue les derniers évènements qui étaient arrivées dans sa vie, il en aurait bien besoin. Il déposa son sac, et se dirigea alors vers la cuisine, demandant à Lance où se trouvaient les verres et le whisky. Ce à quoi le flic ne tarda pas à lui répondre. Quelques minutes plus tard, il rejoignit Lance avec un premier verre qu’il lui tendit, avant de retourner à la cuisiner prendre le sien. « Santé ! » lâcha-t-il en pointant son verre en direction de celui de Lance, avant de s’installer dans un fauteuil. En observant le flic, le jeune homme se demanda à quand remontait ses derniers moments en seul compagnie d’un autre homme. Hm… Longtemps, apparemment. « Alors, comment ça se passe avec Amy ? » lâcha-t-il finalement avant d’avaler une gorgée de sa boisson. Oui, bon, c’était gênant comme situation. Et il enfonçait sûrement le couteau dans la plaie, parce que bon, il était plus ou moins avec Amy avant. Ouais, en fait, il était en train de se tirer une balle dans le pied. Décidément, le repos ne lui réussissait pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: We need to talk Lun 18 Mar - 20:44



You really wanna talk about this ?


Trouvant que j'ai eu une bonne idée de proposer ce verre, Luka (faut que je retienne son prénom bordel...allez répète le plusieurs fois: Luka...Luka...Luka...Luka ; ça devrait être bon) s'exécute de bonne grâce et nous sert deux beaux verres de whisky. Enfin je vais pouvoir boire autre chose que de la flotte, j'y deviens à tel point allergique que je n'aurais même pas pu supporter un glaçon dans mon nectar doré. Décidément il est bien urbain ce mec. Trop gentil et aimable pour être honnête ? Je n'en ai pas l'impression. Je suis assez doué pour repérer les menteurs et les dissimulateurs ; celui là me semble plutôt franc du collier, mais bon laissons les choses se faire et j'aurais bien le temps de me faire une opinion. Je déguste mon breuvage, que dis je, je le savoure. C'est exquis la sensation de brûlure qui s'écoule lentement le long de mon gosier. Toutes les tensions que je ressens depuis ces derniers jours s'évacuent en un instant. Que ça fait du bien ! Et donc tu es intervenu c'est ce qui t'as valu cette blessure. Tu t'es interposé dans une bagarre ou quelque chose du genre ? Oups désolé, déformation professionnelle. Mais bon dans une situation comme celle là je deviens curieux en général, et puis mon boulot commence à me manquer et une petite enquète ça me ferait du bien au moral. Je tâte le terrain tout doucement, on verra bien ce que ça donne. Au fait ? C'est douloureux ton truc là ? Non parce que moi je morfle quand même la vache. Il a de la chance de pouvoir se tenir sur ses deux jambes celui là il imagine même pas. Je vendrais bien ma mère pour pouvoir me tenir debout moi là tout de suite. Bon j'irais peut être pas jusqu'à la vendre...mais la louer je l'envisagerais sérieusement. Après tout elle est en retraite, ses jambes elle en a plus vraiment besoin. Alors comment ça se passe avec Amy ? Euh.............grand blanc ! Il veut vraiment que je lui parle des petits détails de ma vie intime avec son ex celui là ? Soit il est idiot, soit il est masochiste. J'hésite fortement entre les deux. Mais bon si vraiment il veut se faire du mal. Je finis mon verre d'une traite et lui fait signe de nous resservir, ça m'aidera à aborder cette conversation qui risque de tourner au bizarre de façon plus détendue. Comment ça va ? Eh ben comment te dire ça...ça va bien on va dire, oui ça se passe bien quoi. Elle s'occupe de moi, se montre gentille enfin la plupart du temps. Et je pense que le reste je vais le garder pour moi histoire de ne pas te froisser et de n'avoir pas à subir de représailles de sa part au cas ou je dirais des choses qu'il ne fallait pas. Après tout, elle me tient un peu à sa merci en ce moment, et j'ai envie de guérir un jour si tu vois ce que je veux dire ! Je lui adresse un clin d'oeil évocateur, assorti d'un sourire qui ne l'est pas moins. Tant qu'on est dans les confidences tiens, ça va toi ? Enfin je veux dire par rapport à cette situation justement ? D'un coup je me demande si ce type n'est pas venu profiter de mon état de faiblesse pour me faire la peau et récupérer Amy...au cas ou, j'ai déjà repérer une fourchette qui traine sur la table basse, ce sera peut être mon seul espoir de me défendre on ne sait jamais. Avec à part l'attraper avec mes dents là je vois pas comment je pourrais m'en servir.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: We need to talk Jeu 21 Mar - 0:53

Luka leur avait servit un verre de whisky, à la demande de Lance, et… Merde alors, qu’est-ce que ça faisait du bien ! Vu les derniers évènements, ça faisait vraiment du bien là où ça passait. En même temps, la vie de Luka était soudainement venue trèèèès mouvementée, et l’alcool lui permettait de relâcher un peu la pression. Heureusement qu’il n’avait pas prit ses médicaments aujourd’hui. Merde ! Ses médicaments ! Il avait complètement oublié de les prendre avant de partir. Le comble, pour un infirmier ! Et en parlant de ça… La petite ampoule au dessus de sa tête s’alluma. « Dis-moi, t’as prit des médocs avant ? » demanda-t-il inquiet. Non parce que c’était quand même le comble pour un infirmier de ne pas y penser. Fallait dire que tout ce temps à… à quoi au juste ? Espérer une convalescence, il avait perdu le pli, ses réflexes infirmiers. Ouais, il était vraiment devenu dingue. « Et donc tu es intervenu c'est ce qui t'as valu cette blessure. Tu t'es interposé dans une bagarre ou quelque chose du genre ? » Oh, c’était loin d’être aussi glorieux que ça en fait. Il n’avait rien d’un héros, ou d’un truc dans le genre. N’empêche que les conséquences étaient les mêmes et inchangeables, malheureusement. « Pas exactement. Une explosion, en fait. J’ai retardé l’ami en question. Dommage collatéral, quoi. » N’empêche que s’il ne l’avait pas fait, Dieu seul sait ce qui aurait pu advenir de Niko… S’en serait-il sortit vivant ? Grièvement blessé ? Dans quelles circonstances ? Non, mieux valait ne pas y penser. C’était du passé, c’était fait. Et s’il continuait à repenser à cet accident, il en voudrait à Niko, de ne pas avoir écouté les conseils de sa sœur plus tôt, par exemple. Parce que s’il l’avait fait, rien de tout ceci ne se serait passé… Imperceptiblement, il secoua la tête, chassant cette idée. « Au fait ? C'est douloureux ton truc là ? Non parce que moi je morfle quand même la vache. » Luka bu une gorgée de sa boisson, et releva la tête vers Lance. « Ouais, vachement. Surtout quand je bouge. Mais j’ai un souci. Mon épaule ne se remet pas. » D’où sa prochaine ré-opération. Raah ! Et voilà qu’il y pensait encore. Ces derniers temps, il n’avait que ça dans la tête. L’accident, et ses conséquences, sa convalescence et sa ré-opération. Pouvait-il oublier tout ça un temps ? Ne serait-ce qu’une minute ? Apparemment pas. « Tu t’es fait ça comment, toi ? » Ca, c’était sa curiosité d’infirmier qui revenait au galop. Comme quoi, il n’avait pas perdu tous ses réflexes, en fin de compte.

Plus tard, Luka ne put s’empêcher de lui demander comment ça allait avec Amy. Elle avait passé tellement de temps à lui parler de lui, que le jeune homme mourrait d’envie de savoir comment les choses avaient évoluées, et si tout se passait bien. Parce que depuis qu’il était à nouveau avec Lena, il n’avait pas eu énormément l’occasion de la voir. Un peu de temps en temps, et encore. Alors, forcément, il était curieux de savoir comment les choses s’étaient passées. « Comment ça va ? Eh ben comment te dire ça...ça va bien on va dire, oui ça se passe bien quoi. Elle s'occupe de moi, se montre gentille enfin la plupart du temps. Et je pense que le reste je vais le garder pour moi histoire de ne pas te froisser et de n'avoir pas à subir de représailles de sa part au cas ou je dirais des choses qu'il ne fallait pas. Après tout, elle me tient un peu à sa merci en ce moment, et j'ai envie de guérir un jour si tu vois ce que je veux dire ! » Il ne put s’empêcher de rire à la fin de sa phrase. Et ça ne l’étonnait pas non plus que Lance avait précisé qu’elle se montrait gentille, la plupart du temps. Il hocha finalement la tête, ravi d’entendre ce que Lance venait de lui dire. « Tant mieux. » lâcha-t-il avant que son cerveau n’interprète l’avant dernière phrase. Ne pas le froisser ? Quoi ? Pourquoi ? « Tant qu'on est dans les confidences tiens, ça va toi ? Enfin je veux dire par rapport à cette situation justement ? » Quoi ? Bah… Oui. Pourquoi ça ne… Oh ! Bien sûr ! Leur relation avait été un peu spéciale, et maintenant il comprenait. Rapidement, il s’empressa de répondre. « Oh, non, non c’est pas… C’était pas sérieux entre nous, on était juste… Aussi paumés l’un que l’autre. » Difficile de trouver les mots pour qualifier leur relation, en fait. « J’suis content pour vous, vraiment. » Il bu une nouvelle gorgée de whisky avant de poursuivre. « En fait, je crois que c’est la première rupture qui entraîne deux relations différentes. » lâcha-t-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: We need to talk Jeu 28 Mar - 20:01



You're kind of weird you know ?


La conversation suivant tranquillement son cour, l'atmosphère se fait de plus en plus détendue. Ce n'a pas l'air d'être un mauvais bougre ce Luka au final. J'irais même jusqu'à dire que je suis heureux qu'Amy soit tombée sur un mec comme celui là pour s'occuper un peu d'elle pendant que j'étais trop con pour le faire moi même. Je le sens intelligent, attentif et sans malice. Bref il me parait sympa, et au vu du peu de temps que je passe avec mes congénères, mis à part mes collègues de boulot, c'est un sacré compliment de ma part croyez moi ! Il a même l'air de se soucier de ma santé. Si j'ai pris mes cachetons ? Euh oui je crois bien...oh mais t'en fais pas pour ça, ça va aller. Et puis regarde moi...vu mon état que veux tu qu'il m'arrive de grave ? De toute façon je n'avais pas l'intention de prendre le volant ; et si je tombe dans les vapes...d'une je suis déjà dans le canapé et de deux tu es surement le plus qualifié à des kilomètres à la ronde pour me faire reprendre mes esprits. Et gaiement je reporte le verre à mes lèvres jusqu'à ce qu'il n'en reste plus une seule goutte. Dieu que c'est bon. Mais allez deux verres ça suffit. Si je suis éméché, j'en connais une qui va me dé-saouler à sa façon...c'est à dire à coup de karcher dans la tronche. A force de le questionner, il finit par me dire qu'il a été victime d'une sorte d'explosion. Tiens donc voyez vous ça...le monde est vraiment fait de coïncidences. Une explosion vraiment ? Mais c'est qu'on a des points en communs alors ! Moi aussi c'est à cause d'une explosion. Un grosse qui a fait brûler quelques hectares de forêts d'ailleurs. C'était une explosion de ce genre toi aussi ? J'essaie de ne pas paraître suspicieux, mais en même temps je le vois mal avoir fait parti d'un quelconque gang. Il doit pourtant y avoir une histoire assez intéressante derrière sa blessure j'en suis certain...une explosion ce n'est pas anodin. Je finirais par savoir ce qu'il en est, d'une manière ou d'une autre. Il m'explique que son épaule ne se remet pas. Laisse moi te dire un truc mec...si je me remets pas de ça, faudra que je trouve quelqu'un pour me tirer une balle. Pas question de finir en légume ou encore moins en boulet pour Amy. Panique pas mon gars c'est juste une blague, je le vois me regarder avec des yeux ronds ce qui me fait sourire. Je le laisse mariner un peu avant d'éclater de rire, je n'ai aucune intention ni de rester ainsi, ni de crever faut pas s'en faire. Machinalement on en revient à Amy, et il me fait alors quelques confidences, confidences qui pourraient me laisser mal à l'aise ; mais finalement je me sens mieux par rapport à ça que je ne l'aurais cru. Et bien je dois surement être content que tu sois content pour nous...enfin je suppose. Désolé mais ça me parait juste un peu étrange comme situation mais je vais m'y faire ! Mais attends une seconde ! Tu veux dire que le fait de vous séparer à engendré deux couples ? Tu as donc déjà quelqu'un d'autre dans ta vie ? Wouah mon gars, toi tu perds pas de temps ! Dis le type qui vient de lui voler sa petite amie. T'en rate pas une tu le sais ça au moins Lance ? Mais au final, tout va bien dans le meilleur des monde alors si je comprends bien ? Et qu'est ce que tu comptes faire maintenant ? Enfin, en attendant que tu te remettes. Je sais pas toi, mais moi j'en deviens fou de pas pouvoir exercer mon métier ! D'un coup je me souviens clairement de son visage. J'ai déjà vu ce type ; toutes les fois ou j'amenais des délinquants abîmés à l'hosto, j'avais souvent affaire à lui. Son attitude aimable et son sourire envers les patients me revenais en mémoire. Comment un gars qui semblait autant aimer son métier réagissais au fait ne pas pouvoir le pratiquer ?


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité





MessageSujet: Re: We need to talk Lun 1 Avr - 21:03

« Si j'ai pris mes cachetons ? Euh oui je crois bien...oh mais t'en fais pas pour ça, ça va aller. Et puis regarde moi...vu mon état que veux tu qu'il m'arrive de grave ? De toute façon je n'avais pas l'intention de prendre le volant ; et si je tombe dans les vapes...d'une je suis déjà dans le canapé et de deux tu es surement le plus qualifié à des kilomètres à la ronde pour me faire reprendre mes esprits. » Et merde, voilà qu’il avait effectivement perdu la main. Mélanger alcool et médicaments… Ne pas y penser plus tôt. Merde alors. Heureusement qu’il n’exerçait pas officiellement. Comme quoi, ce foutu accident ne lui avait absolument pas réussi ! Voilà qu’il oubliait son métier. N’importe quoi, vraiment… C’était de pire en pire. « Ouais… » Le plus qualifié normalement oui, maintenant, ça se discutait, apparemment. « M’enfin, c’est pas une raison que pour ça arrive hein. Qui plus est, Amy nous tuerait. Toi pour avoir bu, moi pour t’avoir laissé faire. » Remarquez, au point il en était… Il n’était plus à ça près hein. Après tout, une fois que la merde s’était invitée dans votre vie, elle n’en sortait pas tout de suite. Tout du moins c’était l’impression qu’il avait. Et vu les récents évènements, c’était assez justifié, en fait. « Une explosion vraiment ? Mais c'est qu'on a des points en communs alors ! Moi aussi c'est à cause d'une explosion. Un grosse qui a fait brûler quelques hectares de forêts d'ailleurs. C'était une explosion de ce genre toi aussi ? » Ah ouais, niveau points communs, ils en tenaient une couche là. Amy, l’explosion. Parce que oui, c’était la même, forcément. Luka n’avait pas entendu parler de plusieurs explosions à Rio ces derniers temps… Décidément ! « Apparemment, c’était la même… » lâcha-t-il en grimaçant. Merci Niko, au passage, hein. Plus le temps passait, plus Luka lui en voulait. C’était ridicule, mais il avait besoin de trouver un responsable de ce qui lui était arrivé. Et c’était Niko. Parce que s’il avait écouté Lena les premières fois, s’il l’avait écouté lui, rien de tout cela ne se serait passé. « Laisse moi te dire un truc mec...si je me remets pas de ça, faudra que je trouve quelqu'un pour me tirer une balle. Pas question de finir en légume ou encore moins en boulet pour Amy. » Les yeux du jeune homme s’écarquille, croyant avoir rêvé. Était-il sérieux là ? Croyait-il qu’il était prêt à lui tirer une balle ? Heureusement, Lance se mit à éclater de rire, ce qui le rassura. Luka ressembla à cet instant précis à un ballon de baudruche qui se dégonfle. Pfiou ! Il avait eu peur, là. Boulet pour Amy. Ouais, il comprenait totalement ce qu’il voulait dire par là. Parce que c’était ce qu’il était pour Lena, et ce qu’il deviendrait si sa nouvelle opération ne se passait pas comme prévue. « Et bien je dois surement être content que tu sois content pour nous...enfin je suppose. Désolé mais ça me parait juste un peu étrange comme situation mais je vais m'y faire ! Mais attends une seconde ! Tu veux dire que le fait de vous séparer à engendré deux couples ? Tu as donc déjà quelqu'un d'autre dans ta vie ? Wouah mon gars, toi tu perds pas de temps ! » Un timide sourire se dessina sur le visage de Luka à la première phrase du jeune homme. « Ca l’est. C’est pas exactement ça. Disons que c’est la même chose que pour vous. On était ensemble il y a longtemps, j’ai fait le con, on est à nouveau ensemble. » résuma-t-il rapidement en haussant son épaule valide. N’empêche que ça résumait plutôt bien la situation. Comme quoi, ils n’en avaient pas finis avec les points communs. « Et qu'est ce que tu comptes faire maintenant ? Enfin, en attendant que tu te remettes. Je sais pas toi, mais moi j'en deviens fou de pas pouvoir exercer mon métier ! » Ah bah dis-donc ! Encore un ! « En attendant, je deviens cinglé, comme toi. Sauf que je vais me faire réopérer, et… » Et il a des chances que ça ne marche pas comme prévu, comme la première fois. Et il a des chances qu’il ne retrouve plus toute sa mobilité. Et il y a des chances qu’il soit obligé d’arrêter d’exercer. Et… Mais qu’est-ce qu’il ferait donc si c’était le cas ? Qu’est-ce qu’il pourrait faire s’il se retrouvait handicapé de la sorte, à ne plus pouvoir bouger son bras ? Et merde… « Et la suite reste à voir. Disons que c’est très incertain. » Et que ça le bouffait. Mais inutile de le préciser, ça se voyait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: We need to talk

Revenir en haut Aller en bas

We need to talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lose Control :: Rio de Janeiro :: Zone ouest  :: Campo Grande-